-A +A

Hommage au Dr TAVITIAN

Hommage au Dr TAVITIAN

Mesdames, Messieurs,

 

Je suis porteur d’une triste et terrible nouvelle. Hier 31 mars, le Dr. Armand TAVITIAN nous a quitté, victime  du COVID-19.

Je tiens, au nom de l’UFR, à exprimer toute ma tristesse, et à rappeler son parcours en quelques mots.

Pour les anciens du centre Hayem, de Saint-Louis-Lariboisière et de la Fac Villemin, c’est un nom qui doit résonner.

Armand  a créé l’unité INSERM 248 au sein de la Faculté Villemin en 1981, au 3ème étage, et l’a dirigée jusqu’en 1996. Il a été un des premiers généticiens du cancer, passant de la virologie fondamentale à la signalisation intracellulaire comme beaucoup de chercheurs à l’époque.

Il est l’un des « pères » de la superfamille Ras, qui après la caractérisation de l’oncogène K-Ras par l’équipe de Bob Weinberg, en 1982,  a donné lieu, en grande partie grâce à lui et son équipe, à la découverte d’une superfamille qui comprend désormais plus de 100 membres dont quasiment tous les représentants initiaux ont été caractérisés et étudiés, avec leurs effecteurs et régulateurs, par ses élèves et/ou collaborateurs, de Pascal Madaule, au génial et regretté Pierre Chardin, Ahmed Zarahoui, Jean De Gunzburg, Jacques Camonis...etc.

Tous ont travaillé des années à Villemin et sont auteurs de grands papiers princeps sur les familles Ras, Rap, Rab, Ral, Rho qui constituent des acteurs fondamentaux de la physiologie cellulaire...mais aussi de l’oncogénèse,

Armand n’avait pas oublié ses premières amours  en matière de virologie et cancérologie expérimentale, avec le groupe de Françoise Moreau-Gachelin, qui, au sein de l’U248 puis U830, a fait des découvertes décisives dans le modèle de l’érytholeucémie de Friend.

L’UFR s’associe à la douleur de ses proches et leur adresse toutes ses condoléances.

 

Le Doyen de l’UFR de médecine Paris Nord, Université de Paris

Philippe Ruszniewski